Équateur : Rafael Correa, Chávez bis ?

Déjà en froid avec les États-Unis, Rafael Correa, le président de l’Équateur, pourrait aggraver son cas en accordant l’asile à Edward Snowden, le "traître" de la NSA.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.