Rendre le secteur informel plus visible dans l’économie nationale

Le secteur informel occupe une place non négligeable dans le développement de l’économie nationale.

Malheureusement, les microentreprises regroupées au sein de ce secteur n’ont pas de visibilité quant à leur contribution énorme à l’économie du pays.

La Délégation à l’organisation du secteur informel (DOSI)pense renverser cette tendance de manière à offrir plus de visibilité à ce secteur.

Pour se faire, l’institution a regroupé mardi des sommités venues des ministères, des organisations professionnelles, du secteur de la microentreprise, et de la société civile.

Durant une journée d’assise, ces divers acteurs vont mettre au point un outil qui expose la nouvelle stratégie d’intervention du secteur traditionnel des microentreprises communément appelé le secteur informel. Ceci afin de lui ‘’permettre de jouer pleinement son rôle de moteur de l’économie nationale’’, a expliqué M. OURO-BANG’NA Bouwèi, directeur général de la DOSI.

Cette action en cours constitue la dernière ligne droite du processus d’élaboration de la politique de développement du secteur traditionnel des microentreprises dont les bases ont été jetées depuis le 20 octobre 2010.

Share
This entry was posted in French, Togo News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply