"La licence globale, c'est une belle idée mais on risque de créer une usine à gaz"

L’Hadopi a remis la licence globale sur le tapis. Mais d’après l’économiste Joëlle Farchy, spécialiste des industries culturelles, il est préférable de passer par des accords entre acteurs privés plutôt que par un système imposé par les pouvoirs publics pour trouver une solution au piratage.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.