Avion de Morales : Washington et l'UE dans le collimateur de l'Amérique latine

Les alliés traditionnels de la Bolivie en Amérique du Sud voient rouge. Ils réclament des excuses à l’Union européenne pour avoir temporairement fermé son espace aérien à l’avion d’Evo Morales, soupçonné de transporter le consultant américain Edward Snowden, recherché pour espionnage.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.