Djibouti : bras de fer postélectoral

Pour la première fois depuis l’indépendance, dix députés de l’opposition djiboutienne ont été élus aux législatives. Pourtant, quatre mois plus tard, ils refusent toujours de siéger, flirtent avec un parti intégriste et défient le gouvernement.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.