L'Arcep perd son pouvoir de sanction: les opérateurs auront-ils tous les droits?

Le Conseil constitutionnel a déclaré ce vendredi contraires à la constitution les 12 articles fondateurs des pouvoirs de sanction de l’Arcep, le gendarme des télécoms. Une décision qui ne surprend ni les opérateurs, ni le gouvernement.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.