« 4e festival de la francophonie : le rendez-vous annuel a été respecté ! »

Les différents pays francophones, par le biais de leurs représentations diplomatiques et les membres de leurs communautés respectives se sont de nouveau retrouvés à l’Alliance française de Pretoria pour le 4e festival de la francophonie.

Une occasion qui a permis, comme toutes les années, à rassembler les différentes communautés qui partagent tous la langue de Voltaire.

Ce 4e festival a eu pour particularité la présence du Niger, qui a ouvert il y a quelques mois, une ambassade en Afrique du Sud.  Les nombreux invités et autres participants au 4e festival ont pu saisir cette opportunité afin de contempler l’art nigérien, discuter avec les nouveaux venus et les accueillir  non seulement dans le cercle des pays francophones, mais aussi en Afrique du Sud.

Le Gabon, dont l’ambassadrice a elle-même préparé certains mets traditionnels s’est lui distingué par un stand riche en œuvres d’art.

Pour Patrick Parrot, le chargé de la promotion de la langue française en Afrique du Sud, l’arrivée des ambassadrices gabonaise, nigérienne et française, pour ne citer que celles-là, va donner un souffle nouveau à la francophonie en Afrique du Sud.

Les Iles Comores ont aussi tenu un stand à côté des habitués tels que la RDC, le Congo-Brazzaville, le Sénégal, la Belgique, le Liban, le Madagascar, la Suisse, le Canada, le Burundi, le Burkina Faso, l’Egypte, la Tunisie et bien d’autres.

Les organisations francophones ainsi que le lycée Jules Verne ont également exposé leurs produits et services à la grande audience.

Le grand public a eu droit à un spectacle hors du commun. Il y avait au programme les danses traditionnelles burundaises, le slam du français Julien Delmaire ainsi que la lecture des poèmes des enfants, l’interprétation de quelques morceaux par la suisse Celina Raumsauer et la remise des prix au jeu concours organisé sur la francophonie.

« Cette année, le festival de la francophonie a été une réussite totale » pouvait-on entendre les invités discuter entre eux.

« J’aimerai vraiment que nous ayons souvent plusieurs occasions de ce genre, ça nous permet de nous évader et de simplement passer du très bon temps » a confié une jeune francophone.

 Pendant la semaine, des projections des films, un concert de Celina Ramsauer et d’autres activités sont prévus à Johannesburg, à Pretoria, à Durban jusqu’à la fin du mois de mars.

Il convient de signaler que la semaine de la gastronomie française s’est ouverte ce dimanche à Johannesburg, toujours dans le cadre de la célébration de la langue de Voltaire.

 

 

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply