ADF:"Le problème des papiers, une affaire de tous!"

Les étrangers qui connaissent des problèmes avec le ministère de l’intérieur sont priés de contacter le bureau du Forum de la diaspora africaine.

Il s’agit notamment des difficultés rencontrées quant au renouvellement des permis de travail ou d’études, l’extension d’un mois ou deux des statuts de réfugiés au lieu de deux ou cinq ans, l’annulation des statuts des réfugiés ou des demandes d’asile.     

Cet appel est lancé par le Forum de la diaspora africaine, African Diaspora Forum, ADF afin de contribuer  à constituer un dossier à présenter au procureur de la république sud-africaine et à la direction générale du ministère de l’intérieur.

Cette démarche a pour but de faire part aux autorités sud-africaines des  problèmes que traversent les étrangers.
Des nombreux rapports parvenus aux différentes associations des étrangers  ont dénoncé des abus dont sont victimes les immigrés. Ils ont, entre autres, déploré le retard ainsi que les difficultés que les étrangers rencontrent quant à la régularisation de leur séjour ici en Afrique du Sud.

Les étrangers se plaignent de devoir attendre plusieurs mois pour pouvoir obtenir leur titre de séjour. Ce retard a des répercussions négatives surtout  pour les étudiants, travailleurs.

Pour les étudiants, ils risquent de se faire expulser des différentes universités ou autres institutions. Les travailleurs, pour leur part, courent le risque de se faire simplement renvoyer.

Face à cette situation qui va de mal en pis, les différentes associations des étrangers ont décidé de saisir les institutions sud-africaines notamment, la direction générale du ministère de l’intérieur, le procureur.

Ces différentes associations sous l’égide de l’association Forum de la diaspora africaine, African Diaspora Forum, ADF sont déterminées à trouver une solution pour les étrangers.

Voici le numéro de contact du Forum de la diaspora africaine, African Diaspora Forum, ADF : 011 487 0269. Leurs bureaux sont situés sur 24 Rockey Street, Rockey Alley shop 17, Yeoville. Email : africandiasporaforum@gmail.com

Les arrestations arbitraires, les détentions et le rapatriement illégaux dont sont victimes les étrangers seront également abordés au cours des rencontres avec les différentes autorités sud-africaines.  
 

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply