Changement des détails bancaires d’une compagnie: SABRIC appelle à la prudence des débiteurs

Depuis quelques semaines, le nombre de victimes de la fraude bancaire est de nouveau à la hausse. Cette fois-ci, les cas identifiés sont liés au changement des détails bancaires d’un créancier.

C’est ce qu’indique SABRIC, South African Banque Risks Information Center, le centre d’information des risques bancaires, dans son communiqué livré aux medias ce matin.

Pour la directrice de SABRIC, Kalyani Pillay, ces cas de fraude concernent plus les compagnies. La compagnie débitrice reçoit une lettre selon laquelle son fournisseur, à qui il doit de l’argent, a changé de coordonnées bancaires.

Ces nouveaux détails bancaires leur sont ainsi communiqués avec la complicité d’un employé de la compagnie débitrice.

 La surprise est en fait désagréable lorsque le créancier réclame son argent et que la compagnie débitrice se rend compte qu'elle vient de transférer  une bonne somme d'argent à un groupe de voleurs.

A en croire Mme Pillay, ce phénomène n’est pas du tout nouveau, il s’agit d’une vieille méthode employée par les voleurs pour extorquer de l’argent aux compagnies ou aux clients importants. Il est cependant en hausse ces dernières semaines, d’où la sonnette d’alarme.

« Il est toujours important de vérifier l’authenticité du mail contenant le changement des coordonnées bancaires avant de transférer de l’argent » avertit la directrice de SABRIC.

Elle préconise que les compagnies forment le personnel qui s’occupe du paiement afin d'établir un contact direct avec les fournisseurs pour savoir exactement qui contacter en cas de doute.

La prudence s’impose car ces voleurs envoient des mails avec un entête et tout ce qui pourrait  faire croire qu’il s’agit bel et bien d’un mail provenant du créancier.

Il est donc conseillé d’établir un contact personnel avec les créanciers.

 

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply