Chasse aux étrangers sans papiers: 300 personnes arrêtées à Pretoria.

Environ 300 étrangers ont été arrêtés vendredi dernier à Pretoria suite à une opération menée conjointement par la police, le ministère de l’intérieur, la police routière et le service des revenus sud-africain, SARS.

Ces étrangers sont accusés entre autres de ne pas détenir le permis nécessaire pour faire du commerce, de ne pas avoir enregistré leurs boutiques ou salons de coiffure au service des revenus sud-africain ou encore d’être sans papiers.

C’est à Sunnyside, en plein centre-ville et à Marabastad que la police a mené son raid.  Tous les étrangers qui n’étaient pas en règle ont été emmenés aux postes de police de Sunnyside et celui de Moot.

Ceux qui employaient des immigrés sans papiers ont également été arrêtés. La plupart de ces employeurs sont propriétaires des salons de coiffure et des boutiques le long d’Esselen Street.

A en croire l’avocate de l’immigration au ministère de l’intérieur, Amanda Ledwaba, cette opération avait pour but de s’assurer que les étrangers respectent les lois sur l’immigration et les taxes à payer à l’Etat sud-africain.

« Les étrangers sans papiers seront détenus et renvoyés dans leurs pays respectifs après les arrangements avec leurs ambassades. » a-t-elle ajouté.

Par contre, ceux qui possèdent de faux documents seront détenus, jugés puis purgeront d’abord leur peine en Afrique du Sud avant d’être renvoyés dans leurs pays.

Durant cette opération, la police affirme avoir trouvé des personnes en possession de la drogue.

Selon le responsable de cette opération, le général Tommy Mthombeni, ce genre d’opération se fera régulièrement. 

 

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply