Des changements attendus à l’ambassade de la République du Congo.

Les étudiants congolais sont dans un processus d’assistance par les autorités diplomatiques de leur pays et les cas sociaux seront désormais gérés avec beaucoup d’attention.

Telles sont les promesses faites par l’ambassadeur de la République du Congo, Emile Ognimba. C’était lors de sa prise de contact avec la communauté congolaise  à Pretoria.

Voulant jouer le rôle de rassembleur, Emile Ognimba est aussi allé rencontrer les congolais du Cap pour discuter des problèmes cruciaux dont ceux-ci attendent toujours des résolutions efficaces.

L’obtention du passeport et la protection des droits des citoyens congolais sont également les points sensibles qui souvent animent le débat entre l’Ambassade et ses ressortissants.

Dans l’avenir, Selon l’ambassade, l’administration diplomatique projette une procédure moins coûteuse pour favoriser l’obtention du document de voyage par les Congolais de l’étranger sans faire le déplacement au Congo.

 En ce moment, les congolais doivent dépenser une somme de R1300 pour se procurer un passeport qui arrive souvent après une longue attente.

L’ambassadeur a promis résoudre d’autres types de problèmes comme celui non négligeable des congolais vivant loin de Pretoria, et qui engagent des dépenses exorbitantes pour se présenter à Pretoria.

Sous d’autres cieux, la grande innovation est l'octroi du passeport national sur place, délivré par une équipe d’agents d’immigration déployés par les autorités congolaises. Et ce privilège, les congolais en profite dans plusieurs pays notamment la France, l’Italie et l’Espagne.

Une délégation diplomatique congolaise s’était rendue à la prison de Lindela pour s’enquérir de la situation des détenus congolais, pour la plupart incarcérés pour irrégularité.

La communauté congolaise déclare avoir traversé des moments difficiles dans la gestion des cas de décès. Tel le cas d’un jeune congolais décédé en 2010, et par manque d’organisation, sa dépouille est restée plus d’un mois dans les services medico-légal sud-africain. L’intervention tardive de l’ambassade avait frustré plus d’un.

Toutes ces promesses du nouvel ambassadeur font renaître de l’espoir aux congolais longtemps restés crispés dans un sentiment de rejet.

 

 

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply