Des enfants cherchant refuge en Afrique du Sud autorisés à s’inscrire à l’école.

Huit enfants demandeurs d’asile, âgés de six à 16 ans pourront désormais s’inscrire dans une école publique pour la toute première fois en Afrique du Sud.  La Cour suprême de Pretoria  a rendu son verdict lundi dernier.

Elle a ordonné au ministère de l’éducation de permettre à huit enfants réfugiés, originaires de la RDC et du Rwanda, âgés entre 6 et 16 ans de s’inscrire à l’école cette année.

La cour a également donné au ministère de l’éducation  six mois pour revoir sa politique d’inscription des enfants réfugiés dans les écoles publiques.

Il s’agit là d’une victoire pour Lawyers for Human Rights qui s’est longtemps battu pour que les enfants séparés de leurs parents, sous la garde des membres de famille dans le pays  et qui demandent refuge en Afrique du Sud aient accès à l’éducation et aux soins médicaux.

Pour l’instant, les écoles publiques ne sont pas autorisées à inscrire les enfants qui n’ont pas de papiers.

Lawyers for Human Rights entend demander à la Cour d’interdire au gouvernement de donner des amendes aux écoles qui inscriront les enfants qui n’ont aucun papier sur eux.

Cette organisation compte également se saisir de la justice afin que le ministère de l’intérieur assiste les enfants se retrouvant dans cette situation à obtenir les papiers adéquats.

Ces enfants ont fui la guerre en RDC et au Rwanda pour rejoindre certains membres de leurs familles ici en Afrique du Sud.  Ces enfants ont perdu leurs parents ou ont tout simplement été séparés d’eux mais vivent avec certains membres de leurs familles.

Le ministère de l’éducation a indiqué qu’il se plierait à la décision de la cour. Du côté du  ministère de l’intérieur, rien n’est joué d’avance. Il a annoncé qu’il comptait s’opposer à certaines requêtes de la cour.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply