Des systèmes de sécurité mis en place pour assurer une CAN réussie.

« Le gouvernement mettra en place des mesures efficaces pour assurer la sécurité pendant la coupe d'Afrique des Nations 2013 » c’est ce qu’a déclaré hier la vice-ministre de la Police, Maggie Sotyu,  aux journalistes à Pretoria mardi.

Selon Sotyu, la sécurité sera assurée pour toutes les équipes participantes, y compris les Bafana Bafana 24/24. Elle a affirmé que  la sécurité sera aussi renforcée à tous les ports d’entrée du pays, en particulier aux frontières, aux aéroports, aux ports maritimes et aux autres points d'entrée terrestres.

La vice-ministre a affirmé que des agents de police seront déployés de manière permanente dans tous les hôtels où séjourneront les équipes nationales.

"Toutes les équipes seront escortées de l'aéroport à leur hôtel respectif ; ainsi que de leur hôtel à leurs sites d'entraînement 24/7 " dit-elle.

Elle a rappelé  que le ministère de l’intérieur est prêt à faciliter la circulation des personnes et des marchandises dans les différents ports d'entrée pendant cette période.

« Nous avons aussi nos propres policiers que nous avons formés afin d’assister les autres agents aux ports d’entrée lorsqu' ils auront besoin de plus d’aide »a-t-elle confié.

En ce qui concerne les affaires pénales pendant le tournoi, Sotyu a annoncé que cette fois-ci, contrairement à  la Coupe du monde FIFA 2010, il n'y aura pas de tribunaux spéciaux pour les activités criminelles, mais des enquêteurs se concentreront sur les crimes qui se produiront durant le tournoi.

Sotyu a également souligné que les policiers allaient s'assurer de la sécurité de la foule à l'extérieur des stades.

« Les agence de renseignement avec qui nous travaillons dans la région, notamment  l'Organisation des Conseils des Chefs de Police d’ Afrique Australe  et Interpol, nous aideront également avec le mouvement des personnes qui viendront dans notre pays pour assister au tournoi », a renchéri le Lieutenant General Mawela de la Structure Nationale de l’Intelligence.

Dans le cas où les gardes de sécurité, qui travailleront dans les stades, décident de se lancer dans une grève illégale, comme ce fut le cas lors de la Coupe du monde FIFA 2010, le Général Mawela a déclaré: "nous avons le plan D et même plan E.

"Nous avons des personnes en réserve au niveau national qui peuvent être déplacées dans tout le pays à tout  moment  et nous avons également les fonds  pour  les déplacer dans les différents stades affectés. Tout est donc sous contrôle. »A-t-il conclu.

L'Afrique du Sud accueillera la Coupe d'Afrique des Nations du 19 janvier au 10 février 2013.

 

 

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply