Election Miss Congo South Africa 2012 : Edith Katshibombo remporte la couronne.

Il était 23h30’ à Johannesburg lorsque sept  jurés ont élu  la plus belle fille de la diaspora congolaise en Afrique du Sud.

Cette cérémonie qui a eu lieu dans un cadre somptueux à Bedfordview a réuni environ 250 spectateurs parmi lesquels on pouvait remarquer la présence de bien d’autres africains.

Elles étaient douze à rêver  de cette couronne et c’est sur Edith KATSHIBOMBO, âgée de 18 ans, diplômée d’Etat, que le jury, présidé par Geoffrey Tshitundu a porté son choix comme ambassadrice de la beauté congolaise.

La reine de la soirée a remporté plusieurs prix entre autres, un Blacberry et un lecteur DVD portable. Liah MPOYI,24 ans, étudiante en Relation Internationale, a été élue 1ère dauphine et Laetitia Fwamba, 22ans, étudiante en Marketing a été élue 2ème dauphine.

Pour Edith KATSHIBOMBO, passionnée de la mode et du monde du spectacle, l’élection MISS CONGO South Africa 2012 lui permet de promouvoir son pays, la RDC, en faire connaitre la culture et  aussi d’élargir ses contacts avec le peuple sud africain.

En tant qu’ambassadrice de la beauté congolaise, Edith KATSHIBOMBO  croit au changement du mode de vie congolais et de la réduction du niveau de la pauvreté en RDC car, selon elle, l’essentiel ce n’est pas seulement de participer à un évènement d’une telle splendeur et éventuellement de devenir mannequin  mais aussi d’apporter son soutien au développement de la RDC.

Faisant preuve de modestie et d’honnêteté, Edith KATSHIBOMBO a exprimé en termes clairs que si le choix n’était pas porté sur elle comme Miss Congo South Africa 2012    par les membres  du jury et que si l’occasion lui était offerte, elle aurait porté son choix sur Abigaelle MULANGU, 17 ans, étudiante en Informatique.

Pour Edith KATSHIBOMBO, Abigaelle MULANGU  à qui le titre de  Miss Model  avait était remis au cours de la soirée,  a de la détermination, du caractère, de l’expérience et une démarche de mannequin assez remarquable. Un avis partagé par les autres candidates.  

Pour permettre aux jurés de soutenir leur choix, les douze candidates ont chacune fait trois apparitions sur le podium : une sortie collective en tenue relax et décontractée  leur permettant d’exécuter une danse collective au rythme de la musique congolaise pour captiver l’attention du public et le préparer à la suite de l’évènement.  

Elles ont ensuite  toutes défilé en tenue africaine, en maillot de bain et en tenue de soirée.

Cet événement est en effet  un produit de longue  haleine et  un rêve qui se réalise, comme l’affirme Mme Lydia Ndaku, co fondatrice et organisatrice de “MISS CONGO South Africa 2012” qui en était à sa première édition.

Mme Ndaku ainsi que ses deux autres partenaires, Geoffrey Tshitundu et Jocelyne Kabale sont  les fondateurs et  organisateurs du spectacle annuel,  MISS CONGO South Africa 2012.

 Le rendez est donc pris pour 2013  pour la deuxième édition de l’élection MISS CONGO South Africa qui s’annonce être plus spectaculaire et encore plus intéressant !

 

 

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply