Immigration: Des changements en vue pour 2013.

L’Afrique du Sud devrait revoir sa politique d’immigration, notamment avec  les demandes d’asile pour mieux contrôler la compétition  entre les locaux et les étrangers sur le marché de l’emploi.

Le parti au pouvoir a une fois de plus révélé son désir de voir des changements appliqués sur la politique d’immigration sud-africaine afin de protéger l’emploi des nationaux et d’assurer leur sécurité.

Selon l’ANC, les immigrés sans papiers sont une menace pour la paix et la stabilité du pays et l’afflux des immigrés non qualifiés  a un impact négatif sur le marché de l’emploi.

Plusieurs employeurs se servent des immigrés sans papiers comme une main d’œuvre bon marché et privent ainsi les sud-africains de leur gagne-pain.

Le parti au pouvoir a proposé une meilleure gestion des frontières sud-africaines afin de mieux contrôler l’afflux des étrangers dans le pays.

Le document final sur les résolutions de l’ANC n’a pas encore été mis à la disposition du public.  Selon Business Day, un journal local, Les nombreuses demandes d’une copie sont restées sans réponses.

A en croire le secrétaire général de l’ANC, Gwede Mantashe, le gouvernement entend trouver un équilibre entre le respect des droits des réfugiés ainsi que le respect des affaires internes.

« Ces 5 dernières années ont prouvé qu’une nouvelle approche quant à la gestion des étrangers devrait être considérée. » a déclaré Mantashe.

Selon le journal Business Day, le parti au pouvoir fait allusion aux étrangers qui sont notamment impliqués dans des affaires criminelles.

Il y a également les commerçants asiatiques qui constituent un danger pour les petits commerces tenus par les sud-africains. Les commerçants nationaux éprouvent des difficultés à tenir tête à la concurrence des commerçants asiatiques et se plaignent de la baisse de leurs revenus.

Selon le directeur de l’organisation de défense de droits des réfugiés, PASSOP, Braam Hanekom, l’année 2013 s’annonce assez difficile pour les réfugiés et demandeurs d’asile à cause d'un bon nombre de changement en vue.

 

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply