Journée mondiale des réfugiés : les difficultés des réfugiés et demandeurs d'asile en Afrique du Sud!

L'Afrique du Sud se joint au reste du monde pour célébrer la Journée mondiale des réfugiés ce mercredi 20 juin 2012.

Cette journée a pour but d'honorer le courage, la force et la détermination des hommes, femmes et enfants qui ont été forcés de fuir leur pays à cause des persécutions, guerres et conflits.

Au regard de la situation actuelle des réfugiés et demandeurs d'asile en Afrique du Sud, plusieurs questions ont été soulevées quant au changement  d'attitudes et des différentes règlementations envers les réfugiés et demandeurs d'asile.

L'Afrique du Sud étant signataire de la convention internationale des réfugiés et ses différents protocoles, ainsi que la convention de l'Union Africaine en rapport avec les problèmes des réfugiés en Afrique devrait s'engager à respecter ces accords.

Aujourd'hui, les demandeurs d'asile et les réfugiés en Afrique du Sud font face à la xénophobie, la négligence d'un système public corrompu, l'intimidation de la police, des violences et la discrimination, aux difficultés d'accès au service hospitalier, au logement, à l'éducation et aux services bancaires.

Les autorités sud-africaines ainsi que les citoyens deviennent de plus en plus hostiles envers les demandeurs d'asile et réfugiés. Même pour ceux qui sont dans le pays de manière légale, il n’y a aucune différence.

Même dans les différents bureaux des réfugiés, plusieurs ont été blessés, insultés et ont vu leurs demandes d'asile rejetées sans même avoir eu la chance de passer en interview. Les agents de ces bureaux demandent des fortes sommes d'argent aux réfugiés qui n’ont pas les moyens.

Plusieurs ignorent que les réfugiés et demandeurs d'asile ont des droits : droit à la justice, aux soins médicaux, à l'emploi, au logement, à l'éducation, pour ne citer que ceux-là.
Les détentions et déportations illégales et inhumaines des réfugiés et demandeurs d’asile, la détention des mineurs non accompagnés sont les problèmes que traversent les réfugiés de manière quotidienne.

L'Afrique du Sud, en célébrant la journée mondiale des réfugiés, devraient chercher à améliorer considérablement la manière dont les réfugiés et demandeurs d'asile sont traités dans le pays.

Ce qui se passe en Afrique du Sud est contraire aux conventions internationales sur les droits  des réfugiés. Etant candidate à  la présidence de l'Union Africaine, l’Afrique du Sud devrait montrer au reste du monde que les droits de tous (étrangers ou locaux) sont respectés sur le territoire sud-africain.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply