L’orphelinat Look Forward Creativity centre à la recherche des volontaires.

L’orphelinat Look Forward Creativity Centre tire La sonnette d’alarme. Le centre pour enfants a de plus en plus besoin des volontaires pour aider à prendre soin des orphelins et autres enfants abandonnés.

Le centre pour enfants est dirigé par une demoiselle consacrée catholique, Béatrice, de nationalité congolaise. Elle a dévoué sa vie au célibat, à la cause des orphelins et autres enfants abandonnés. Elle garde douze enfants dans son établissement, de zéro à douze ans.

Les enfants dont mademoiselle Beatrice, a la charge ont été emmenés à l’orphelinat soit par leurs parents ou autres membres de famille, les services sociaux ou encore les autres membres de la communauté.

Angela, une fillette de trois ans a été emmenée par sa propre mère lorsqu’elle avait dix jours. La petite avait connu des complications à quelques jours de sa naissance, l’empêchant ainsi de marcher. Après avoir suivi des traitements et des séances de kinésithérapie, la fillette se trouve aujourd’hui en mesure de marcher, jouer et même de courir.

Il y a également des orphelins dont les parents sont morts du Sida, des enfants abandonnés par des mères se trouvant dans l’incapacité de subvenir aux besoins de leur progéniture ou par des parents sous l’influence de la drogue. Certains ont été récupérés par les services sociaux qui ont jugé leurs parents incapables de prendre soin de leurs enfants. L’orphelinat ne reçoit aucun fonds du gouvernement Sud-Africain.

Le centre pour enfant survit grâce aux dons des particuliers, des différentes compagnies de la place et surtout des églises. "Le seigneur dans son amour infini et par sa grâce touche toujours le cœur des gens, mes enfants ne manquent généralement jamais de nourriture" a rapporté la responsable de l’orphelinat.

Cependant, la femme responsable de ces enfants a déclaré que l’orphelinat a vraiment besoin des dons tels que les détergents, savon de lessive et autres couches pour bébés, couvertures, carte d’électricité … Ce qui est cependant urgent, c’est trouver des personnes disponibles pour aider les enfants à l’orphelinat. "Il y a actuellement trois dames qui m’aident avec les enfants mais ce n’est vraiment pas facile pour elles surtout parce que j’ai des jumelles âgées de 7 mois" a confié mademoiselle Béatrice.

En effet, des femmes viennent de temps en temps prendre soin des enfants en faisant la lessive, en les tressant, repasser leurs vêtements mais l’aide apportée bien que très appréciée n’est pas toujours suffisante. Selon la coordonnatrice de l’orphelinat, les volontaires médecins, infirmiers et éducateurs sont également très recherchés. La raison pour laquelle les médecins sont très recherchés est que les files sont souvent très longues dans les hôpitaux publics et les enfants, surtout les plus jeunes ont vraiment besoin de beaucoup d’attention. Elle estime qu’il serait préférable d’avoir des médecins ou infirmiers qui pourraient passer de temps en temps voir les enfants pour des petites consultations à domicile. Pour ce qui est des éducateurs, ils aideraient beaucoup les enfants à répéter leurs leçons après l’école.

Béatrice, qui a souhaité que l’on taise son nom de famille, espère de tout cœur recevoir plus de cash afin d’être en mesure de payer les dames avec qui elle travaille. "Ce n’est pas toujours facile de s’occuper des enfants et ces jeunes demoiselles se dévouent aux orphelins, ce serait quand même une bonne chose que je sois en mesure de leur donner quelque chose d’un peu plus consistant" dit-elle.

Les trois dames travaillant à l’orphelinat gagnent R1000 à la fin de chaque mois. Il arrive à la mère des orphelins, Béatrice, de leur donner des vêtements pour essayer de compenser le maigre salaire qu’elles gagnent.

"Je reste convaincue que le Seigneur qui m’a donné cette mission de sauver ces enfants et leur donner mon affection et un environnement sécurisant touchera le cœur de plus de volontaires" dit la responsable de l’orphelinat avec un sourire.

Béatrice a confié qu’elle s’occupait des enfants par vocation divine et qu’il fallait beaucoup de patience et d’amour pour y arriver. Elle préfère ainsi rester effacée, car conclut-elle, la gloire doit revenir à Dieu, pas au simple instrument que je suis.

Cela fait maintenant quatre ans Beatrice, affectueusement appelée « mommy » par les enfants à sa charge a ouvert les portes de sa maison aux enfants nécessiteux.

L’orphelinat Look Forward Creativity Centre est situé à South Hills, sur Messina Street numéro 4 à Johannesburg. Numéro de téléphone 011 613 3867.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply