La cour suprême ordonne à nouveau au ministère de l’intérieur d’accueillir les nouveaux demandeurs d’asile au Cap.

Le ministère de l’intérieur doit reprendre avec le traitement des nouvelles demandes d’asile. Le juge de la cour suprême du Cap a réitéré ces propos jeudi dernier.

Ce fut à la grande satisfaction des différents organismes de défense des droits des réfugiés et demandeurs d’asile.

La cour suprême a rejeté la demande du ministère de l’intérieur d’ajourner le procès afin de lui permettre de déposer un recours sur des mesures provisoires à prendre.

Selon le juge Dennis Davis, le ministère de l’intérieur n’a pas respecté la procédure à suivre quant aux consultations avec le comité permanent des questions relatives aux réfugiés.

La cour suprême du Cap reproche au  ministère de l’intérieur de s’être servi de ce comité pour entériner une décision déjà prise plutôt que  de le consulter avant cette prise de décision.

Il a également ajouté que le jugement avait été rendu cinq semaines plus tôt mais que jusque-là, aucun changement n’avait été signalé. Les nouveaux demandeurs d’asile continuent à être renvoyés à Durban, Musina ou Pretoria.  

Le juge a également posé la question de savoir pourquoi aucun bureau n’avait été emménagé pour accueillir les nouveaux demandeurs d’asile.

Scalabrini Center, une organisation de défense des droits des réfugiés au Cap a reconnu avoir reçu des plaintes des demandeurs d’asile ainsi que des observateurs qui ont été renvoyés par les agents de sécurité qui leur disaient que les nouvelles applications n’étaient pas acceptées a Custom House.

« Nous espérons que le ministère de l’intérieur va se conformer cette fois-ci à la décision de la cour » a déclaré un des demandeurs d’asile qui a assisté au procès.

 

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply