La musique camerounaise au festival de la créativité africaine.

Le festival Sanna célèbre l'esprit africain, à travers la créativité qui nous définit comme peuple.

Pendant quatre jours cet évènement artistique expérimental rassemblera sous le même toit des danseurs, des chanteurs, des créateurs de mode, des artistes dans le milieu de l'art plastique, des poètes et des metteurs en scène.

La plupart d'entre eux sont d'ici – d'Afrique de sud, mais le festival ouvre ses portes également aux divers artistes du continent africain.

Ainsi on trouve parmi les invités  – Della Tamin – un musicien camerounais qui s'est installé à Johannesburg il y a  huit ans.  Ce musicien autodidacte s'inspire des rêves de ses ancêtres. Sa musique trouve ses origines dans les rythmes de Yaoundé au Cameroun – sa région natale.

Tamin chante, joue de la guitare, et  écrit lui-même sa musique et ses paroles. Ses mélodies témoignent souvent de son amour pour les chansons françaises et leur coté romantique et dramatique. Il explique de sa part, qu'il reste toujours très fidèle à ses origines et à la tradition musicale camerounaise. Il exprime cette richesse culturelle dans sa langue maternelle – le Medumba, en Douala, en français et en anglais.

Au Cameroun, Tamin a joué avec le groupe mondialement connu ''Les sans frontières''. Il a enregistré là-bas son premier album, intitulé ''Missile 1''. Ses dernières années Della Tamin collabore étroitement avec les musiciens sud-africains dans les environs de Jo'bourg : le ''Kwani Experience & Live Africain Percussion duo'', Chris Lewis et d'autres. Depuis, il a déjà enregistré deux albums ''sud-africains''.

Le festival Sanaa se tiendra du 24 au 27 mai, au Shine Studio, à Braamfontein. Ses organisateurs vous promettent une expérience mémorable, du meilleur de ce que peut offrir le pays du point de vue de la  créativité artistique. À ne pas manquer!

www.sanaaafrica.com

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply