La nouvelle loi foncière va interdire aux étrangers d’acheter des terres.

Les étrangers ne seront plus en mesure d’acheter des terres en Afrique du Sud une fois que la politique foncière du gouvernement est finalisée et adoptée, a déclaré mardi le ministre de la réforme agraire, Gugile Nkwinti.

« Les ressortissants étrangers ne pourront plus acheter les terres mais pourront par contre louer ces terres à long terme », a-t-il précisé.

Nkwinti répondait à une question relative à l’achat des terres par les étrangers lors d'un « dialogue » avec les ouvriers agricoles à Paarl.

Le gouvernement en a déjà terminé avec l'audit des terres qui appartiennent à l’Etat, mais est toujours en train d'auditer les terres privées et publiques, a déclaré le ministre.

« Les terres privés sont des terres détenues par des particuliers. Nous sommes en train de faire des audits sur toutes ces terres,"a-t-il ajouté.

Selon Nkwinti, La nouvelle loi entrera en vigueur dès que le gouvernement aura terminé avec l'audit de toutes ces terres et que cette loi sera promulguée.

Aucune date n’a cependant encore été avancée par le ministre de la réforme agraire.

S'exprimant plus tôt, le ministre du commerce et industries, Rob Davies a déclaré que les agriculteurs sont en mesure de payer plus de R105 par jour du salaire minimum des ouvriers agricoles.

Certaines exploitations impliquées dans la production pour l'exportation pourraient se permettre de payer plus que cela, a-t-il précisé.

 

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply