Le contrôle des étrangers se multiplie à l’approche des fêtes de fin d’année.

« L’approche des fêtes de fin d’année ainsi que la CAN 2013 sont les deux raisons pour lesquelles la présence des policiers est remarquable dans plusieurs quartiers de Johannesburg et de Pretoria. »

C’est ce que pensent la plupart des étrangers qui ont été interrogés le weekend dernier dans les deux grandes villes de l’Afrique du Sud.

Plusieurs arrestations ont déjà été faites le weekend dernier notamment à Johannesburg. Il est cependant difficile de donner le nombre exact.

Certains ont été interpellés par la police suite à un attroupement dans les coins des rues populaires de Johannesburg. Ceux qui portaient de gros paquets subissent également des contrôles des policiers.

Ceux qui n’avaient pas de documents avaient directement été emmenés aux postes de police.

Pour certains, ces arrestations n’ont rien à voir avec un quelconque contrôle des policiers mais plutôt une façon pour eux d’extorquer de l’argent aux étrangers.

« J’avais la photocopie certifiée de mon passeport mais ils n’ont rien voulu entendre, puis à la fin, le policier m’a demandé d’être coopératif, j’ai dû donner un petit rien pour qu’il me laisse partir. » témoigne Roger*.

Ceux qui n’avaient pas leurs papiers sur eux étaient obligés de payer un peu plus. Certains déclarent être déjà habitués à ce genre de pratique. Ce n’est pas surprenant  de garder « un petit rien » pour les policiers lorsqu’on a oublié ses papiers à la maison.

Les plus malheureux sont ceux qui n’avaient ni papiers, ni argent sur eux. D’après les témoignages recueillis, la situation devient plus préoccupante pour ceux qui sont emmenés au poste de police, puis au centre de rapatriement de Lindela, au nord de Johannesburg.

A en croire les différentes associations des étrangers à Johannesburg et à Pretoria, la présence de la police se fait plus sentir à l’approche des fêtes de fin d’années  et cette année particulièrement, avec la CAN qui se tiendra au mois de janvier prochain.

Pour un policier interrogé sur cette question et qui a préféré garder l’anonymat, les étrangers ne sont pas la cible d’un quelconque complot, il s’agit tout simplement de doubler la sécurité à l’approche des fêtes et de la grande compétition de football africain.

« Ceux qui sont en ordre n’ont rien à craindre ! » a affirme le policier.

Il y a quelques semaines, des polices ont arrêté des étrangers à Pretoria pour fraudes lors d’un raid. Ces étrangers fabriquaient de fausses cartes de recharge de crédit des différents réseaux cellulaires.

Ces policiers avaient reçu des appels anonymes de la part des voisins de ces étrangers. D’autres encore avaient été arrêtés pour détention illégale d’armes.

« Il s’agit tout simplement de veiller à la sécurité de ceux qui vivent en Afrique du Sud, rien de plus ! » a conclu ce policier. Il a cependant réfusé de se prononcer sur l'argent réclamé par les policiers aux personnes arrêtées.

 

 

 

 

  

 

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply