Les bailleurs demandent une garantie locative plus élevée.

Exiger une garantie locative plus élevée pour sécuriser la propriété que l’on met à louer. C’est le moyen qu’ont trouvé les bailleurs en Afrique du Sud.

Ce constat a été fait par Property News dans sa newsletter du 4 juillet 2012. Selon Lea Jacobs de Property News, outre la garantie locative élevée, plusieurs bailleurs exigent des frais supplémentaires sur l’eau et l’électricité.

Les locataires estiment que c’est trop facile pour les bailleurs qui attendent tranquillement le début du mois pour récolter l’argent des locataires ou augmenter le loyer quand ça leur plait, en dépit de la baisse du taux d’intérêt.

Du côté des bailleurs, exiger une double garantie locative ne rassure toujours pas le bailleur que la maison sera en bon état  après le départ de l’occupant ou encore que cette garantie locative parviendra à couvrir tous les frais de réparation.

Les bailleurs se défendent en disant qu’il existe, en effet de très mauvais locataires qui, par exemple, font du barbecue dans leur salon ou encore transforment la piscine en étang de têtards.

Outre la garantie locative, les bailleurs exigent également une preuve de fonds et un rapport sur les anciens contrats de bail. De cette façon, le bailleur saura si ce locataire peut vraiment occuper sa propriété.

Plusieurs agences travaillent ensemble et échangent les informations sur le comportement des locataires. Les bailleurs essaient, pour leur part de mettre toutes les chances de leur côté lorsqu’il s’agit de louer leur propriété à un parfait inconnu.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply