Lutte contre la détention des enfants immigrés sans papier : la campagne bat son plein.

Aucun enfant immigré ne mérite d’être enfermé parce qu’il n’a pas de papiers! C’est autour de ce thème que tourne la campagne contre la détention des enfants étrangers sans  papiers ce mois de septembre en Afrique du Sud.

Selon Lawyers for Human Rights, une organisation de défense des droits des réfugiés, demandeurs d’asile et autres étrangers en Afrique du Sud, environ 84 enfants étaient détenus à Musina ces six derniers mois.

Pour Kaajal Ramjathan-Keogh, la responsable du programme des droits des réfugiés et immigrés, le nombre exact des enfants sans papiers emprisonnés n’est pas connu vu qu’il n’y a pas de statistique officiel disponible.

« Le rapatriement des enfants et adultes ont lieu chaque jour et il est difficile de connaitre le nombre exact.» a-t-elle déclaré.

Le groupe d’avocat craint cependant que le nombre d’enfants immigrés en détention soit plus élevé.

Ces enfants, pour la plupart originaires de la République Démocratique du Congo et du Zimbabwe traversent des moments très difficiles dans les centres de détention.

Selon le responsable de la campagne contre la détention des enfants immigrés sans papiers, Jeroen Van Hove, la détention des enfants immigrés rend leur situation de plus en plus traumatique.

« Ils ont dû fuir leur pays et se retrouver dans un environnement étranger, enfermés et maltraités n’est pas bon pour leur moral. » a-t-il affirmé.

Des enfants journalistiques, Annabelle et Kiara de l'agence de presse, Media Monitoring Africa's (MMA) child News Agency se sont entretenus avec deux enfants congolais qui étaient  en détention au centre de rapatriement de Lindela en Afrique du Sud.

Les deux garcons, mineurs, ont raconté l'expérience malheureuse qu'ils ont connue au centre de rapatriement. Ils ont été liberés et se trouvent en ce jour en lieu sûr.

L'Afrique du Sud fait partie des six pays qui ont été visés par cette campagne internationale.


 
 

                                                                                                               

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply