Mariage des étrangers en Afrique du Sud : Une nouvelle loi en vue.

Environ 8880 mariages  ces 5 dernières années sont soit des mariages frauduleux ou encore des mariages de convenance . C’est ce qu’a déclaré hier le porte-parole de la ministre de l’intérieur, Lunga Ngqenbelele. Ces propos ont été repris dans le quotidien Cape Times.

La loi sud-africaine prévoit que l’officier de l’immigration interroge le couple mixte (sud-africain – étranger) sur le temps que l’étranger a passé en Afrique du Sud et sur sa situation légale dans le pays.

Néanmoins, Ngqenbelele a avoué qu’en dépit de ces mesures, les mariages de convenance n’ont pas cessé d’augmenter en Afrique du Sud.

Le ministère de l’intérieur entend ainsi établir de nouvelles règles pour les étrangers désirant se marier en Afrique du Sud.

Ces étrangers devraient détenir des passeports et des permis valides. Ces étrangers obtiendront à l’issue de la cérémonie une version abrégée du certificat de mariage « abridged mariage certificate » qui leur permettra d’enregistrer leur mariage dans leur pays d’origine.

Les célébrants des mariages et autres officiers ont convoqué une réunion avec le ministère de l’intérieur afin de discuter de différents problèmes liés aux mariages frauduleux et de convenance.

Une idée qui a été saluée par le ministère de l’intérieur qui a promis d’organiser très prochainement une rencontre.

 

 

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply