Ministère de l’intérieur: “Tout réfugié doit se conformer aux normes sud-africaines. »

Tout réfugié ou demandeur d’asile doit se conformer aux exigences de la loi sud-africaine et être patient dans les différents bureaux de réfugiés.

C’est ce qu’a déclaré la directrice du bureau des réfugiés, Lindile Matshediso Kgasi ce jeudi à Yeoville  au cours d’une rencontre organisée conjointement par l’ONG, African Diaspora Forum, ADF et la commission des droits de l’homme.

Elle s'est exprimé ainsi à l’occasion de la journée internationale des droits de l’homme.

Pour Lindile Matshediso Kgasi, la lutte contre la corruption doit se faire à tous les niveaux, car pour parler de corruption, il doit forcément avoir un corrupteur, a-t-elle déclaré. Les réfugiés n’ont pas le droit de donner de l’argent à un agent du ministère de l’intérieur pour un quelconque service.

Elle a précisé que le ministère de l’intérieur offre des services payants lorsqu’il s’agit notamment du renouvellement du passeport pour les citoyens sud-africains ou encore du remplacement d’une carte d’identité sud-africaine.

La directrice du bureau des réfugiés a toutefois confirmé la volonté du ministère de l’intérieur de tout mettre en œuvre afin d’assister les demandeurs d’asile et les réfugiés.

Pour sa part, un des représentants du Haut-Commissariat pour les réfugiés, Sergio Callenorera a commencé par énumérer les droits d’un réfugié dans son pays d’accueil.

Il a ensuite donné la mission du Haut-Commissariat des réfugiés qui est de veiller à ce que les droits des réfugiés soient respectés.

Il convient de rappeler que African Diaspora Forum, a été créé par Marc Gbaffou après les attaques contre les étrangers par les sud-africains en 2008. Cette organisation non gouvernementale regroupe les différents leaders des communautés et a pour objectif d’assister les étrangers en Afrique du Sud.

 

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply