Protection des étrangers : ADF et les responsables de la police de Hillbrow se serrent les coudes.

Soutenir les structures en place pour une protection efficace des étrangers en Afrique du Sud. C’est le but de la réunion qui s’est tenue samedi dernier  au commissariat de police de Jeppe à Johannesburg.

Cette rencontre a réuni autour d’une même table, le responsable de la police de Gauteng, Andy Mashale, le responsable du commissariat de Hillbrow, Mashilo Philemon Mokgesi, le général Pharasi du commissariat de Hillbrow et le président du Forum de la diaspora africaine, ADF (African Diaspora Forum), Marc Gbaffou.

Marc Gbaffou a fait remarquer aux représentants de la police sud-africaine présents à la réunion que les étrangers sont souvent pointés du doigt. Désignés comme premiers suspects pour tous  les crimes perpétrés en Afrique du sud, Ils sont dès lors soumis à des mauvais traitements, même de la part des policiers.

Selon le président de l’ADF, la participation des étrangers dans la lutte contre le crime pour une communauté sure et sans danger s’avère très important.
Cet avis a été partagé par les représentants de la police qui ont proposé l’établissement  d’une cellule à  ADF visant à rapporter les abus dont sont victimes les étrangers. Cette cellule va travailler de manière étroite avec la police sud-africaine.

Le fonctionnement de cette cellule sur le terrain sera déterminé au fil des semaines. 
Les autorités, pour leur part, ont brièvement fait part de la situation des différents commissariats qu’ils dirigent. Le général a suggéré la participation plus active des femmes et des personnes de plusieurs cultures.
 
 

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply