Recensement 2011 : Les étrangers, avec ou sans papiers seront aussi recensés.

Combien d’étrangers vivent en Afrique du Sud ?où vivent-ils et dans quelles conditions ? Quelles sont leurs activités dans le pays ? C’est entre autres pour répondre à ces questions que les agents chargés du recensement vont faire du porte à porte avec un questionnaire à remplir à partir de ce lundi 10 octobre. Il s’agit d’un recensement sur l’ensemble du territoire sud-africain qui commence ce lundi 10 Octobre jusqu’au 31 du même mois.

A en croire la directrice générale du bureau des statistiques, Kefiloe Masiteng, le recensement des étrangers permettra de mieux comprendre les mouvements et le niveau des immigrés à travers le pays. Ainsi, les étudiants, réfugiés, employés étrangers, immigrés sans papiers et même les visiteurs sont appelés à coopérer avec les agents chargés du recensement.

Pour le bureau chargé du recensement, les immigrés en situation irrégulière n’ont rien à craindre, les informations recueillies par les agents du recensement sont confidentielles.

Le bureau des statistiques a tenu une réunion avec le Fonds des Nations Unies pour la Population sur la manière dont le recensement des étrangers se déroulerait.

Il y aura 75 questions à remplir sur notamment l’âge, le genre,la source de revenue,la langue, le niveau d’éducation, la religion et la culture. Les agents chargés du recensement seront munis d’une carte d’identification avec une photographie ; vêtus d’un blouson jaune, d’une casquette jaune et d’un cartable et des fardes jaunes.

En cas de doute sur les agents du recensement, le numéro sans frais 0800 110 248 opérationnel de 7h à 22h a été mis en place.

Il y a 156 mille agents chargés de recenser plus de 14 millions de maisons sur le territoire sud-africain, soit un agent pour 150 foyers. Le statisticien général Pali Lehohla invite donc la population entière à participer activement au recensement. Ce recensement a coûté environ 3 billion de rand.

On estime à environ 10 à 15 millions le nombre d’étrangers vivant en Afrique du Sud, soit un quart de la population sud-africaine. Ceci est le troisième recensement post apartheid. Le recensement précédent a eu lieu en 2001.

Les résultats des statistiques seront connus en novembre 2012.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply