Un système d’enregistrement des naissances en ligne bientôt dans tous les hôpitaux.

Le ministère de l'intérieur  envisage l'installation d' un système d'enregistrement des naissances en ligne dans tous les hôpitaux et les cliniques du pays.

Même si aucune date n'a été fixée pour l'installation de ce système, le ministère a déclaré hier qu'il comptait concrétiser ce projet rapidement.

Ce système, selon le ministère, permettra l'enregistrement des naisances à temps.

« Notre objectif est d'avoir tous les hôpitaux connectés au système. Nous éprouvons des dificultés parce que certains hôpitaux rencontrent des problèmes notamment  d'électricité ", a déclaré le porte-parole du ministère de l'intérieur, Lunga Ngqengelele.

Le ministère avait lancé la campagne  nationale de récensement de la Population en 2010. Cette campagne encourage les mères à enregistrer leurs enfants dans les 30 jours suivant leur naissance.

« L'installation d'un système d'enregistrement des naissances dans  les maternités est et reste une priorité pour le ministère, » a déclaré Ngqengelele.

Le ministère envisage installer ce système d'enregistrement des naissances en ligne dans 795 établissements de santé qui ont des maternités.

A ce jour, 324 hôpitaux et cliniques sont connectés:  151 (46,60 %) se trouvent dans les zones rurales et 173 (53.40 %)  dans les zones urbaines.

Sur les 324 établissements de santé connectés, 55 (soit 16.86 %) établissements de santé connectés  sont des établissements de santé privés et 269 (83.02 %) sont des établissements de santé publics.

L'an dernier, la ministre de l'intérieur, Naledi Pandor et son adjoint avaient visité des hôpitaux au Cap et à Johannesburg dans le cadre de la campagne du ministère sur l'enregistrement des naissances.

À cette époque, le ministère avait aussi souligné l'importance de l'enregistrement des enfants dans les 30 jours suivant leur naissance, conformément à la campagne de récensement de la Population nationale (NPR) du ministère de l'intérieur..

Le ministère de l'intérieur a également signé un partenariat avec le ministère de l'éducation afin de s'assurer que les enfants qui ont besoin de l'acte de naissance soient assistés.

 

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in South Africa News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply