IFC et la MasterCard Foundation appuient le développement de la microfinance en RDC

JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 8 juillet 2013/African Press Organization (APO)/ — IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, a annoncé aujourd’hui qu’il fournirait des services-conseil afin d’aider l’institution de microfinance FINCA RDC à développer des services financiers à bas coûts en République démocratique du Congo. Le projet est financé par une subvention de 1,8 millions d’USD de la MasterCard Foundation.

IFC et la MasterCard Foundation travailleront avec FINCA RDC à développer les services financiers destinés aux personnes à bas revenu et aux petites entreprises dans le pays, la RDC ayant souffert de plusieurs années de guerre civile et présentant l’un des taux d’accès aux services financiers parmi les plus faibles au monde. On compte actuellement un peu moins de 600 000 comptes bancaires pour une population de 67 millions d’habitants.

« La microfinance aide les clients à bas revenu à constituer des actifs, augmenter leur revenu et réduire leur vulnérabilité. Ceci est plus important dans les pays en sortir de conflit que n’importe où ailleurs. En aidant FINCA RDC à se développer, IFC vise à contribuer à la reconstruction et au renforcement de l’une des économies les plus fragiles en Afrique subsaharienne », a affirmé David Crush, Responsable de l’Accès aux services-conseil financiers en Afrique subsaharienne d’IFC.

Alors que les clients des grandes banques commerciales en RDC ne sont quasi-exclusivement constitués que de grandes entreprises, FINCA RDC s’attache à fournir des services financiers aux petits entrepreneurs qui forment une large partie de l’économie informelle. La société opère actuellement dans quatre régions du pays, par le biais d’un réseau de 13 branches. Environ 50 pour cent de ses clients sont des femmes.

IFC fournira des services-conseil pendant trois ans afin d’aider FINCA RDC à développer des circuits de services bancaires sans agence et de nouveaux produits afin qu’elle puisse étendre sa couverture et mobiliser l’épargne.

Le projet fait partie du Partenariat pour l’Inclusion financière avec la MasterCard Foundation, qui vise à étendre la couverture de la microfinance et à accélérer le développement des services financiers mobiles en Afrique subsaharienne afin de servir d’ici 2017 un total de 5,3 millions de personnes qui étaient auparavant des clients non bancarisés sur le continent.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.