Cameroun : la gestion des terres en question

Alors que le ministère de l’Agriculture a annulé en juin une convention signée avec la société Herakles Farms, venue cultiver 73 000 hectares d’huile de palme, la délivrance de terres dans le pays à des investisseurs peu scrupuleux fait polémique.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.