Moussa Sinko Coulibaly : "Je ne vois aucune raison de reporter la présidentielle" malienne

Ce Saint-Cyrien de 41 ans est considéré comme l’éminence grise de la junte qui a renversé, le 22 mars 2012, le président Amadou Toumani Touré (ATT). Ministre de l’Administration territoriale dans le gouvernement de transition et, à ce titre, en charge de l’organisation de l’élection présidentielle, prévue le 28 juillet, Moussa Sinko Coulibaly défend le calendrier controversé du scrutin.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.