Assassinat de Mohamed Brahmi : la Tunisie plonge dans l'inconnu

L’assassinat, le 25 juillet, du fondateur du "Courant populaire", Mohamed Brahmi, pourrait changer la donne politique en Tunisie. Alors que la Constitution n’est toujours pas finalisée, la légitimité de la troïka au pouvoir est de plus en plus contestée. Et les islamistes d’Ennahdha sont plus que jamais sous le feu des critiques.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.