Disparition de Ibni Oumar Mahamat Saleh : la justice tchadienne prononce un non-lieu

Après quatre années d’instruction, la justice tchadienne a décidé de prononcer un non-lieu dans l’affaire des personnes disparues – dont le chef de la principale coalition de l’opposition Ibni Oumar Mahamat Saleh – lors d’une offensive rebelle parvenue jusqu’aux portes du palais présidentiel à N’Djamena en février 2008.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.