DHL identifie l'Afrique comme la prochaine frontière pour le secteur de la santé

LE CAP, Afrique du Sud, 29 juillet 2013/African Press Organization (APO)/ — Au cours des dix dernières années, le secteur mondial des sciences de la vie a connu une croissance saine. À titre d’exemple, le marché mondial des produits pharmaceutiques a doublé en dix ans, atteignant une valeur d’environ 1 000 milliards USD, et devrait poursuivre une croissance de 3 à 6 % par an jusqu’à 2016 (IMS 2012a). Cette énorme demande, qui s’est révélée particulièrement forte sur les marchés matures d’Europe et d’Amérique du Nord, se propage maintenant aux marchés émergents plus dynamiques qui incluent la Chine, la Russie et l’Inde, mais est particulièrement importante en Afrique, qui se positionne comme la prochaine frontière pour le secteur de la santé.

Logo: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/dhl_logo2.jpg

Photo 1: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/photos/dhl-life-sciences_smart-sensor-technology.jpg

Photo 2: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/photos/dhl-life-sciences-1.jpg

Ce sont les propos de Sumesh Rahavendra, directeur du marketing pour DHL Express en Afrique subsaharienne (http://www.dhl.com), qui a déclaré par ailleurs que l’Afrique a connu une croissance exponentielle dans le secteur de la santé et des sciences de la vie au cours des dernières années, mais aussi que cette transformation a généré un investissement dans le développement des soins de santé, notamment dans le secteur de la logistique.

« Les sociétés se tournent de plus en plus vers le continent africain pour les opportunités qu’il offre en tant que l’un des seuls endroits encore capables d’afficher une croissance économique à deux chiffres. Le modèle de logistique des sciences de la vie en Afrique change donc actuellement de façon radicale car, depuis deux ans et demi, nous avons observé une croissance majeure dans des plaques tournantes telles que le Kenya, qui dessert l’Afrique orientale et australe, et qui joue un rôle essentiel pour les pays de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC – Southern African Development Community) ; en plus des expéditions directes vers des pays spécifiques, tandis que les capacités augmentent dans la région. »

À propos du récent rapport de DHL sur les principaux développements logistiques dans le secteur de la santé pour 2020 et au-delà, intitulé « Key Logistics Trends in Life Sciences 2020+ » (Les principaux développements logistiques dans le secteur des sciences de la vie pour 2020 et au-delà), M. Rahavendra a déclaré que cette croissance africaine peut être attribuée à l’allongement de l’espérance de vie, au rythme d’urbanisation et à l’essor de la classe moyenne en Afrique subsaharienne. « Alors que l’Afrique subsaharienne comprend 12 % de la population mondiale, la région représente 24 % de la charge de santé mondiale. »

M. Rahavendra a par ailleurs affirmé qu’un autre facteur de cette transformation est l’expansion du commerce électronique dans l’industrie pharmaceutique. « Le secteur de la santé finira par suivre le secteur de la technologie, car là où il y a de la communication, il y a des capacités. Par conséquent, les capacités de santé se déploieront de la même manière que les capacités technologiques dans le pays.

« La technologie évoluant continuellement, on dit que les consommateurs pourront bientôt pratiquer l’automédication et commander des médicaments sans ordonnance depuis leur téléphone portable ou via Internet. Ce genre de développements est susceptible de changer considérablement à la fois le secteur de la santé et de la logistique. »

Toutefois, avec la transformation actuelle du secteur, M. Rahavendra a expliqué qu’il existe des défis essentiels qui doivent être relevés sur la base des développements actuels. « La différenciation croissante des chaînes d’approvisionnement et le besoin des sociétés de maintenir la flexibilité de leur chaîne d’approvisionnement pour s’adapter aux exigences des produits innovants est un enjeu majeur.

« Alors que l’innovation dans l’industrie pharmaceutique porte de plus en plus sur les produits spécialisés et biopharmaceutiques, le besoin pour un transport et un stockage froids, surveillés et à la température contrôlée, qui étaient traditionnellement uniquement nécessaires pour l’expédition de vaccins et composantes du sang, suit cette tendance. »

Il affirme qu’en raison de l’augmentation des demandes réglementaires, associée à la concentration sur les marchés émergents et les exigences des nouveaux produits, notamment en ce qui concerne la gestion de la température, et les pressions des coûts, le secteur de la santé et des sciences de la vie met de plus en plus l’accent sur le développement de la chaîne d’approvisionnement et la différenciation.

« Malgré ces obstacles, nous sommes confiants que le secteur de la santé et des sciences de la vie continuera à prospérer au cours des années à venir en raison de l’investissement et du développement continus sur le continent africain », a conclu M. Rahavendra. « L’avenir est radieux pour l’Afrique, et le secteur de la santé sera l’un des plus performants. »

Distribué par l’Organisation de la Presse Africain pour Deutsche Post DHL.

Contact pour les médias :

Lee Nelson. Responsable senior du marketing et des communications, Afrique subsaharienne

Tél. : +27 21 409 3600 Mobile : +27 72 361 0178

lee.nelson@dhl.com

DHL – La société de logistique du monde (The Logistics company for the world)

DHL est le leader mondial du marché de la logistique et « la société de logistique du monde (The Logistics company for the world) ». DHL met son expertise dans le domaine des services express internationaux, du fret aérien et maritime, du transport routier ou ferroviaire, de la logistique contractuelle et du courrier international, au service de ses clients. Un réseau mondial composé de plus de 220 pays et territoires, et d’environ 285 000 salariés dans le monde entier, offre à ses clients un service de qualité de haut niveau et une connaissance du terrain, permettant de satisfaire aux exigences dictées par leurs chaînes d’approvisionnement. DHL assume sa responsabilité sociale en soutenant la lutte contre le changement climatique, la gestion des catastrophes naturelles et l’éducation.

DHL fait partie de Deutsche Post DHL. Le groupe a enregistré des recettes d’un montant supérieur à 55 milliards d’euros en 2012.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.