Le lait néo-zélandais provoque un nouveau scandale sanitaire en Chine

Du lait exporté en Chine par l’entreprise néo-zélandaise Fonterra, premier exportateur mondial de produits laitiers, contient une bactérie pouvant provoquer le botulisme, une intoxicaton qui peut être mortelle.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.