Au Bénin, les mercredis rouges de la contestation

Depuis le 17 juillet, des opposants béninois se parent, chaque mercredi, d’un signe distinctif rouge. T-shirt, pantalon, foulard, casquette… Qu’ils soient fonctionnaires, commerçants ou salariés du secteur privé, ils ont décidé de protester en couleur contre la réforme constitutionnelle prévue par le chef de l’État, Boni Yayi, et ont lancé le mouvement des « mercredis rouges ».

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.