Tunisie : Ennahdha favorable à un "gouvernement d'union nationale"

Ennahdha, parti islamiste au pouvoir en Tunisie, a annoncé, mercredi 7 août, accepter la suspension de la Constituante et vouloir des pourparlers avec l’opposition. Une démarche d’ouverture qui intervient après une manifestation massive d’opposants et deux semaines d’une crise politique déclenchée par l’assassinat du député Mohamed Brahmi.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.