Thomas Luhaka : "Dans les conditions actuelles, l'opposition ne participera pas aux concertations"

Les préparatifs de la tenue des "concertations nationales" initiées, fin décembre 2012, par le président congolais Joseph Kabila ne rencontrent pas un écho favorable au sein de l’opposition politique. Thomas Luhaka, secrétaire général du Mouvement pour la libération du Congo (MLC), formation politique de Jean-Pierre Bemba, reproche au pouvoir son approche unilatérale. Interview.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.