Souhayr Belhassen : "Le gouvernement doit se démettre mais laissons l'ANC terminer sa mission"

Ancienne présidente de la Fédération de la ligue des droits de l’Homme (FIDH), la Tunisienne Souhayr Belhassen pointe la responsabilité de la troïka, et de Moncef Marzouki en particulier, dans l’impunité qui règne aujourd’hui, selon elle, dans son pays, dans une interview qu’elle a accordée à Jeune Afrique le 30 juillet.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.