Mamadou Diouf : "Nos sociétés doivent être ouvertes et plurielles"

Historien spécialiste de la colonisation et des sociétés africaines contemporaines, natif de Rufisque, le Sénégalais Mamadou Diouf dirige l’Institut d’études africaines de la prestigieuse université Columbia à New York depuis six ans. Il revient pour "Jeune Afrique" sur son expérience américaine, la place des intellectuels africains dans le monde contemporain et dans les sociétés africaines, ainsi que sur les principaux enjeux auxquels devra faire face le continent. Interview.



Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.