Syrie : l'ONU veut faire la lumière sur les présumées attaques chimiques à Damas

L’opposition syrienne a affirmé, mercredi 21 août, que le régime avait tué 1 300 personnes dans une attaque chimique près de Damas. Jeudi matin, les forces loyales au président Bachar al-Assad maintenaient la pression en reprenant ses bombardements sur les faubourgs de la capitale ciblés la veille.



Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.