Côte d'Ivoire : mourir pour Bouaké

Le 6 novembre 2004, deux Sukhoi ivoiriens bombardaient une base française dans le nord de la Côte d’Ivoire, faisant dix morts. Mais pourquoi ? Qu’avait à y gagner le président Laurent Gbagbo ? Enquête sur l’un des secrets les mieux gardés de la Françafrique.



Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.