L'"Eye-Phone", outil prometteur de diagnostic oculaire dans les pays pauvres

Quand en 1990, alors bambin de trois ans, Simon Kamau s’est crevé un oeil en jouant avec un objet pointu, sa famille d’une région rurale de la Vallée du Rift au Kenya, n’avait pas les moyens de payer les 80 km de trajet jusqu’au premier spécialiste à Nairobi.



Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.