En dehors de l'espace Schengen, Teodorin Obiang n'est plus recherché par Interpol

 Des sources proches du dossier ont rapporté jeudi que Teodorin Obiang n’était plus dans le collimateur d’Interpol. Mais, le fils du président équato-guinéen demeure sous le coup d’un mandat d’arrêt européen émis en 2012 par la justice française dans "l’affaire des biens mal acquis". Explications.



Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.