Lovin Kobusingye: Je me sentais très bien d’avoir remporté ce concours parce que pour une fois, mes rêves devenaient réalité

 

Lovin Kobusingye  Directrice de Kati Farms Ouganda a remporté le prix du Concours de l’Incubateur de Projet EMRC-Rabobank, avec un prix en espèces de 15.000 dollars lors de l’AgriBusiness Forum EMRC-PNUD-PanAAC tenu à Dakar, Sénégal du 25 au 28 Novembre 2012.

Presque un an plus tard – EMRC a rencontré Lovin Kobusingye pour voir ce qu’elle a accompli depuis sa victoire.

EMRC: Pouvez-vous nous dire quelle a été votre réaction après avoir remporté le Concours de l’Incubateur de Projet lors de l’AgriBusiness Forum 2012 ?

Lovin Kobusingye: Je me sentais très bien d’avoir remporté ce concours parce que pour une fois, mes rêves devenaient réalité.

EMRC: Votre vision de l’année dernière s’est elle réalisée ?

LK: Oui. Notre vision principale était d’améliorer l’aquaculture et la sécurité alimentaire en Ouganda en éduquant les pisciculteurs et en améliorant le traitement de leur poissons d’élevage en produits innovants prêt à-manger et destinés à être vendus dans le commerce. Nous souhaitions également améliorer la viabilité économique et la durabilité du secteur de la pêche ougandaise en augmentant sa compétitivité tout en réduisant la pression sur les captures sauvages (pêche du lac). Ceci a été réalisé.

EMRC: Quelle a été l’importance de ce prix dans le renforcement de votre entreprise?

LK: Kati Farms a toujours été prête à faire de l’aquaculture du poisson-chat et du tilapia un secteur commercial compétitif et rentable en augmentant l’efficacité et la qualité de sa production. Avec le prix d’EMRC, nous avons pu créer notre propre unité de transformation du poisson à Kampala et avons contracté avec une unité de planteurs pour une sortie du marché de gros et de détail pour servir de débouchés commerciaux où les consommateurs peuvent acheter des saucisses de poisson Kati Farms Ltd directement.

L’usine de transformation est utilisée pour la fabrication de saucisses de poisson-chat et de filets de tilapia. L’unité planteur apporte l’éducation et la formation, l’assistance technique, l’assurance de contrôle de la qualité et un soutien financier pour permettre aux aquaculteurs d’augmenter la qualité de leur production en fonction des exigences des consommateurs.

EMRC: Comment la visibilité acquise pour vous et votre entreprise a contribué au renforcement de vos affaires depuis votre victoire?

LK: Cela a considérablement renforcé notre crédibilité. Nous sommes désormais perçus comme des acteurs importants dans le secteur de la pêche et cela n’aurait pas été facile à réaliser sans le Concours de l’Incubateur de Projet.

EMRC: Que voulez-vous réaliser dans l’année à venir?

LK: «Chaque succès est le début d’un nouveau départ ». Nous désirons accroître la capacité de traitement de Kati Farms à un niveau de 1000 kg de saucisses de poisson-chat par semaine. Ces objectifs sont fondés sur des commandes fermes qui ont été fixées dans les restaurants et les supermarchés en Ouganda. Ce niveau traduit la demande totale d’un volume d’au moins 3000 kg de poisson-chat récoltés et traités chaque semaine.

Avec ces volumes de poisson cru entrant dans l’installation de traitement, les résultats suivants sont attendus:

Une récolte d’une moyenne de 3500 kg de poisson-chat par semaine, assurant à chaque aquaculteur de poisson-chat un revenu brut d’environ 6000 UGX par kg;
Une production de 1100 kg de saucisses de poisson-chat par semaine, pour un coût moyen de 20.000 UGX par kg;
Des ventes sécurisées de 1000 kg de saucisses de poisson-chat par semaine, assurant un revenu brut de 1,3 milliards UGX par an (sur la base d’une estimation de 50 semaines de production et 2 semaines pour l’entretien de l’usine);
Création de 10 nouveaux emplois à l’usine de transformation;
Création de 20 nouveaux emplois sur les fermes de poissons dans la région par la promotion et l’adoption de poisson-chat.

EMRC: Comment s’est passée votre présence à l’AgriBusiness Forum 2012, vous en tant qu’organisation?

LK: Etre à l’AgriBusiness Forum 2012 a permis à notre organisation de se connecter avec les bonnes personnes dans les milieux d’affaires. Nous avons reçu beaucoup plus que ce que nous attendions.

EMRC: Que voudriez-vous dire à tous ceux qui envisagent de participer à l’AgriBusiness Forum 20013 qui se tiendra à Kigali, au Rwanda 6-9 Octobre?

LK: J’encourage tout le monde à se lever et décider maintenant de faire partie de cet événement dès que possible. Ils n’auront pas de regret!

Share
This entry was posted in French, Rwanda News, Senegal News, Uganda News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply