Le gouvernement Harper soutient la croissance économique du Maroc


OTTAWA, Canada, 22 octobre 2013/African Press Organization (APO)/ Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Gerry Ritz, a annoncé aujourd’hui au nom du ministre du Développement international et ministre de La Francophonie, l’honorable Christian Paradis, que le gouvernement Harper accordera un soutien pour stimuler une croissance économique durable dans le secteur agricole du Maroc. Le ministre Ritz a souligné le rôle de l’Institut international du Canada pour le grain (en anglais) dans ce nouveau projet, qui offrira des programmes de formation personnalisés et du soutien technique spécialisé aux Marocains.

« L’initiative annoncée aujourd’hui illustre très bien de quelle façon le Canada fait la promotion des débouchés économiques au pays et à l’étranger, a déclaré le ministre Ritz. Nous sommes fiers de nous associer à l’Institut international du Canada pour le grain en vue de favoriser l’utilisation accrue de produits canadiens de renommée mondiale tout en aidant les travailleurs du secteur agricole du Maroc à réaliser son plein potentiel. »

Le gouvernement Harper vient tout juste d’annoncer le plus important accord de libre-échange dans l’histoire du Canada, soit la signature de l’entente de principe de l’Accord économique et commercial global avec l’Union européenne; il demeure toutefois engagé à explorer l’accès à de nouveaux marchés. En 2012, le commerce bilatéral des marchandises entre ces deux pays totalisait 522,6 millions de dollars. Le Maroc représente déjà un important marché d’exportation pour les marchandises canadiennes, le blé dur arrivant en tête des exportations du Canada vers le Maroc. Le Canada est déterminé à renforcer ses relations commerciales avec le Maroc, avec qui il négocie actuellement un accord de libre-échange. L’initiative annoncée aujourd’hui constitue une autre preuve de la détermination du Canada à déployer des efforts qui garantiront que le Maroc puisse tirer parti de l’accroissement des échanges bilatéraux.

Dans le cadre de ce projet, les Marocains recevront une formation professionnelle spécialisée sur la mouture et l’utilisation finale du blé dur et des légumineuses, et ils enrichiront leurs connaissances relatives à la qualité du blé dur canadien et à l’emploi novateur des légumineuses. En mettant l’accent sur l’éducation, la formation professionnelle et l’entrepreneuriat, le Canada appuie les efforts du Maroc qui visent à améliorer les compétences et la création d’emplois et à offrir de meilleures possibilités, tout particulièrement aux jeunes et aux femmes.

Établi à Winnipeg, l’Institut international du Canada pour le grain est un établissement indépendant voué au développement des marchés qui a vu le jour en 1972. Sa mission consiste à créer des débouchés rentables pour les grandes cultures canadiennes en offrant du savoir-faire technique, du soutien, des activités de recherche appliquée et de la formation personnalisée à l’industrie nationale et à des clients du monde entier. L’Institut est financé par des agriculteurs, le gouvernement du Canada et des partenaires de l’industrie.

 

SOURCE

Canada – Ministry of Foreign Affairs


This entry was posted in French, Morocco News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *