Le vice-président d’IFC, Jean Philippe Prosper, promet un soutien accru au secteur privé béninois, en encourageant l’accès au financement et l’amélioration du climat des affaires


COTONOU, Benin, 22 octobre 2013/African Press Organization (APO)/ IFC, un membre du groupe de la Banque mondiale, renforcera son partenariat avec les banques du Bénin, afin d’accroître l’accès au financement des petites et moyennes entreprises, a affirmé Jean-Philippe Prosper, vice-président d’IFC pour l’Afrique subsaharienne, l’Amérique latine et les Caraïbes. A l’occasion de son premier voyage à Cotonou en tant que vice-président, M. Prosper a aussi garanti le soutien accru d’IFC et de la Banque mondiale au gouvernement béninois pour l’amélioration de son climat des affaires, notamment afin d’encourager les investissements dans les infrastructures du pays, y compris le port, l’électricité et les télécoms.

 

Au cours de ses deux jours de visite à Cotonou, M. Prosper a rencontré plusieurs membres du gouvernement, dont le Président de la République, le Ministre de l’Analyse Economique, du Développement et de la Prospective, le Ministre de l’Economie et des Finances, des représentants du secteur privé et des bailleurs de fond.

 

« IFC s’engage à aider le Bénin à développer son secteur privé, en encourageant un meilleur dialogue entre les secteurs public et privé, et en appuyant la réforme des réglementations en matière de partenariat public-privé. Nous serons présents pour appuyer le Bénin à la prochaine réunion du Groupe Consultatif » a déclaré M. Prosper. En 2009, IFC a assisté le gouvernement béninois dans la mise en concession du terminal à conteneurs Sud du Port de Cotonou. En outre, IFC fournit actuellement ses services de conseils dans la structuration de Partenariat Public Privé pour la réalisation d’un hôpital d’excellence et dans la distribution d’eau potable en milieu rural tout planifiant une série d’ interventions dans les secteurs des infrastructures, l’ Agro-industrie et des programmes intégrés de soutien aux Petites et Moyennes et Entreprises.

 

 

Le mois dernier, IFC a organisé une journée porte ouverte au cours de laquelle les secteurs public et privé ont échangés. Cette occasion a suscitée de nouvelles discussions avec d’autres acteurs privés, notamment dans le secteur financier et agroalimentaire.

 

Au cours de l’exercice 2013, IFC a engagé la somme de 5,3 milliards de dollars dans de nouveaux investissements et dispensé des services-conseil d’une valeur de 65 millions de dollars en Afrique subsaharienne (30 % du montant total de services conseils de l’institution). Au Bénin, l’IFC se concentre sur l’accès au financement, les réformes du climat des investissements, les Partenariats Public Privé, et le développement des infrastructures. Au fur et à mesure qu’elle accroit sa présence en Afrique Sub-Saharienne, IFC augmente ses activités dans les plus petits pays de la région.

 

SOURCE

International Finance Corporation (IFC) – The World Bank


This entry was posted in Benin News, French. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *