L’internet est une solution à la problématique du chômage, selon IPNet experts S.A


De nombreuses opportunités d’emplois offertes par internet ne sont pas saisies par les jeunes en général et ceux du Togo en particulier.
Le manque d’informations de la part de ces jeunes pourrait être le principal handicap à l’origine de cette situation.
Convaincu de l’impact d’internet sur le déveoppement du continent africain à l’avenir, la société IPNet experts S.A spécialisée dans la formation en informatique a initié ce week end à l’endroit d’un groupe de jeunes togolais, une formation sur le thème ‘’comment le développement d’internet va impacter l’humanité ?’’.
Se basant sur des exemples concrèts et chiffrés, M.Pawou BATANA le directeur général de cette structure organisatrice de la rencontre, a montré l’importance d’internet dans la révolution mondiale.
L’orateur revient en détails sur les mobiles de cette session d’échanges dans l’interview que voici : 

Africabusiness.com :Pourquoi avoir initié une formation sur l’impact d’internet sur l’humanité ?

M. BATANA :Nous sommes surpris de savoir que dans notre pays , les jeunes ne sont pas informés. Le plus souvent, ils se plaignent du chômage. Nous nous pensons qu’à l’avenir, il y aura beaucoup d’opportunités d’emplois pour les jeunes. Si les gens développent les compétences dans les domaines où il y a une forte demande, ils trouveront du travail.
Nous avons montré comment la révolution internet va impacter l’humanité en nous servant de 3 exemples dont 2 aux USA et un autre au Ghana.
Aux USA sur la période 2010 à 2020, il va avoir 51 000 diplômés niveau BAC+4 en informatique pour une offre d’emploi de 122 000 par an ; donc par an sur cette période, il y aura 2,4 fois plus d’emplois que de demandeurs d’emplois. Et à l’horizon 2020, il y aura aux USA 400 000 étudiants dans les universités en informatique. Dans le même temps, il y aura 1 million 400 mille emplois, ce qui constitue un gap de 1 million de mains d’oeuvre à rechercher.
Ici au Togo faute de chiffres, on ne peut pas prévoir avec exactitude le nombre d ‘emplois qui seront créés.
Au Ghana, le gouvernement a investi près de 5 mille milliards de FCFA pour construire un quartier high tech où il y aura de l’emploi pour 25 mille habitants, et des tours dont une qui comporte 75 étages. Ces tours vont abriter l’ensemble des acteurs des technologies et de l’information, donc de grandes firmes informatiques du monde qui vont créer 50 000 emplois. Ce sera le plus important centre du genre en Afrique. C’est dire que c’est un peu la Sillicon Valley bis. Et donc, la révolution informatique ou la révolution internet en Afrique sera conduite depuis le Ghana en Gold City.
Ces exemples montrent comment la grande révolution dans laquelle nous sommes entrés depuis les années 2010 a profondément impacté l’humanité, créant beaucoup d’emplois pour la jeunesse. 

Africabusiness.com :Est-ce qu’au Togo des atouts existent pour amener les jeunes à saisir des opportunités d’emplois via internet ?

M. BATANA : Il y a déjà des actions qui sont déjà engagées. Le gouvernement a investi par exemple une quinzaine de milliard de FCFA pour bâtir les infrastructures du réseau internet. Il s’agira de tirer les fibres optiques , de mettre au point des échangeurs informatiques pour permettre le raccordement d’un ministère à l’autre ; lorsque cette première phase du travail sera achevée, on assistera probablement au lancement des divers projets e-administration ; c’est dire que il peut s’agir d’une banque de données sur les infrastructures scolaires, d’une banque de données sur l’état civil central, sur les permis de conduire et sur les véhicules dans le pays. Et chaque projet est lui-même créateur d’emplois et permet une meilleure gouvernance ; ce qui va accélérer le développement de notre pays.
Africabusiness.com : Comment à IPNet vous pensez faire de manière à amener les jeunes à capter les opportunités d’emplois en vue grâce à Internet , pour leur permettre de sortir du chômage ?

M. BATANA : C’est pour ça que « IPNET experts » compte initier à partir de 2014 une série de formations destinées aux jeunes. Nous avons plusieurs programmes. Le premier est destiné aux jeunes diplômés en informatique, ou dans un domaine connexe pour des gens qui ont effectué d’autres études mais qui voudraient évoluer dans une carrière informatique. C’est un programme de 15 mois à raison de 30% de cours théoriques et 70% de travaux pratiques, pour pouvoir former des gens opérationnels et utiles pour les entreprises. Ils pourront travailler au Togo, en Afrique, en Europe ou en Amérique.
Le 2ème programme, c’est le programme informatique pour les managers ; il s’agira de prendre des gens spécialisés en gestion, contrôle de gestion, marketing, systèmes d’information pour leur assurer une formation dans les domaines comme les logiciels de gestion financière et comptable, de gestion de projets, de stocks, d’achats, de facturation, etc… Il sera également question d’apprendre des logiciels de gestion électronique et même des logiciels de gestion de communication.
Ce que nous attendons, c’est que les gens que ce soit en autodidacte, ou en venant suivre des formations chez nous, commencent à développer des compétences qui seront les plus recherchées demain sur le marché.

This entry was posted in French, Togo News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *