African Exchange Holdings tient ses promesses en matière de systèmes de récépissés


Le système de récépissés d’entrepôt nigérian montre sa supériorité technique dans la région

ABUJA, Nigeria, 19 novembre 2013/African Press Organization (APO)/ Aujourd’hui, la Réserve stratégique de céréales du Nigeria (SGR) et le Ministère fédéral de l’Agriculture et du Développement rural (FMARD) ont réalisé un état des lieux technique d”une plateforme électronique de récépissés d’entrepôt innovante déployée par Africa Exchange Holdings (AFEX), qui permet aux exploitants agricoles, aux coopératives et aux négociants nigérians de conserver leur production en toute sécurité dans des entrepôts accrédités et d’accéder aux financements. Deux mois après avoir signé un protocole d’accord (PA) avec le Ministère fédéral de l’Agriculture et du Développement rural, AFEX a mis en service le Système de récépissés d’entrepôt, un record de vitesse pour des partenariats publics – privés.

AFEX est la société panafricaine spécialisée dans la création de bourses de marchandises fondée par Tony O. Elumelu, président de Heirs Holdings, Nicolas Berggruen, président de Berggruen Holdings et Jendayi Frazer, présidente de 50 Ventures, qui a été lancée pour établir des bourses de marchandises à travers l’Afrique.

Une fois complètement opérationnel, le nouveau projet d’entrepôt réduira considérablement le risque associé aux prêts pour les parties prenantes du secteur agricole, en leur offrant un stockage sécurisé et une traçabilité en ligne en temps réel des récépissés d’entrepôt, accélérant ainsi les transactions et réduisant leurs coûts.

S’adressant aux médias, Tim Shortley, directeur d’exploitation d’AFEX, a déclaré : « Le projet arrive à point nommé car le commerce et le stockage des produits récoltés vient juste de commencer et le système est prêt. Nous avons lancé le système dans la région du Nord-Ouest du Nigeria ; toutefois, nous envisageons d’étendre notre couverture sur d’autres États en 2014 pour que les exploitants agricoles de tout le Nigeria puissent percevoir les avantages du projet d’entrepôt. Nous espérons que les produits agricoles dont la valeur serait supérieure à 10 milliards de nairas seront financés cette saison. »

Dr Jide Olumeko, directeur du SGR a indiqué : « Nous voyons déjà clairement comment ce système aide nos agriculteurs à réduire les pertes après la récolte. La démonstration d’aujourd’hui montre qu’en nous associant avec AFEX nous avons choisi les bons partenaires. »

La phase pilote de deux ans du système de récépissés d’entrepôt couvrira sept États, la plupart situés au nord du Nigeria, où l’agriculture est de loin le plus important secteur économique : Kano, Kaduna, Katsina, Zamfara, Kwara, Gombe et Oyo. Les fermiers nigérians peuvent désormais utiliser des récépissés pour leur production comme caution d’emprunt. Cela permettra de contrôler la volatilité des prix due à la disponibilité des stocks-tampons, et aux agriculteurs de vendre à meilleur prix.

 

SOURCE

Heirs Holdings


This entry was posted in French, Nigeria News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *