ATELIER DE VALIDATION DU PROGRAMME DE REGULATION DU COMMERCE INFORMEL DANS L’ESPACE CEDEAO


COTONOU, Benin, 19 novembre 2013/African Press Organization (APO)/ Un atelier visant à valider le Programme régional d’appui à la régulation du commerce informel dans l’espace CEDEAO (PARCI) se tient les 20 et 21 novembre 2013 à Cotonou en présence de directeurs nationaux, partenaires techniques, consultants, experts et personnes-ressources à divers niveaux.

 

L’ouverture de la rencontre sera marquée par les allocutions du commissaire de la CEDEAO chargé du Commerce, des Douanes et de la Libre circulation, M. Ahmed Hamid, et de la ministre du Commerce du Bénin, Mme Naomie Azaria Hounhoui, qui ne devraient pas manquer d’évoquer le processus d’élaboration du PARCI Les participants auront notamment droit à une présentation de la stratégie de régulation du commerce informel dans l’espace CEDEAO ainsi qu’à une communication sur la logique et les principales étapes d’élaboration du programme, ses objectifs, ses composantes et ses activités, mais aussi sa gestion, sa coordination et son financement.

 

L’atelier de Cotonou devrait aussi examiner et adopter la feuille de route pour la mise en œuvre du PARCI, qui répond à la volonté de la Commission de la CEDEAO et des Etats membres d’améliorer le commerce intracommunautaire ainsi que sa contribution à l’intégration régionale, à la croissance économique et au développement.

 

Au cours de cinq dernières années, les échanges commerciaux enregistrés entre les pays de la région n’ont représenté que 10% en moyenne. Ce taux ne reflète cependant pas la réalité étant donné la prépondérance du commerce informel dans la vie économique et sociale des Etats de la CEDEAO.

 

En s’engageant dans l’appui à la régulation du commerce informel, la Commission de la CEDEAO s’inscrit dans la même logique que les Etats membres «de ne pas diaboliser le commerce informel, mais plutôt d’améliorer la productivité et les revenus dans ce secteur», indique un document produit par le programme Commerce & Concurrence de la Commission de la CEDEAO.

 

Le PARCI permet, selon le même document, d’opérationnaliser la stratégie de rationalisation du commerce informel dans l’espace CEDEAO, stratégie adoptée en mars 2012, qui a établi le diagnostic du commerce informel dans la région et proposé les principaux domaines d’intervention dans ce secteur.

 

Le projet de PARCI-1, qui sera soumis à la validation des Etats membres de la CEDEAO avant le démarrage de sa mise en œuvre, a été conçu pour une période de cinq ans. Il se concentre sur quelques priorités stratégiques en vue d’apporter des solutions appropriées aux principaux problèmes identifiés dans le secteur.

 

SOURCE

Economic Community Of West African States (ECOWAS)


This entry was posted in Benin News, French. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *